Expédition au "Liverpool-Land"

 

Groenland-Est

 

6 au 28 Avril 2007


Pierre-Yves Blervaque,  Guillaume de Rasilly, Agnès Dupont-Filliard, Yves Dupont, 

Serge Guérineau, Jean Pilon & Denise Roussely


 

Avril 2004, fin de notre raid aux Alpes de Stauning. Le Groenland cette année nous en avait interdit l'accès. Pendant tout le raid nous avions rencontré une neige profonde et collante associée à un temps médiocre et pour ne rien nous épargner nous subissons une halte imposée à Reykjavik pendant 4 jours.

Nous tentons alors une visite vers le Liverpool land, chaîne montagneuse côtière, à l'est de Hurry Fjord, nouvel échec.... En attendant l'avion, une fois de plus aux abonnés absents à cause d'une piste transformée en bourbier, le temps se découvre enfin et nous découvrons alors le paysage du Liverpool Land : calottes glaciaires, pics, magnifiques glaciers etc....  

Un projet venait de naître..

Cette année nous sommes donc retourné pour explorer cette région, bien nous en à pris car cette fois le Groenland nous a gratifié d'une météo et d'une qualité de neige qui nous avaient fait défaut il y a 3 ans avec en prime, plus aucun problème d'avion ni à l'aller ni au retour.

Notre parcours est décrit sur la carte. (nous contacter pour plus d'infos ou points GPS)

 

Après notre arrivée à Constable Point et un transfert hélico vers le village de Ittoqqortoormiit nous sommes donc remontés plein nord au cœur du Liverpool Land en progressant de fjords en cols et calottes glacières et en posant des camps fixes réguliers pour faire des randonnées sur les sommets ou les cols environnants (13 en tout).   

Partis à 7 notre équipe s'est trouvée renforcée dès notre départ du village par une équipière de choix : la chienne Galak (c'est le nom que nous lui avons trouvé vue la couleur de son pelage). Impossible de la convaincre de retourner chez elle ! Elle nous a donc accompagné partout y compris sur tout les sommets.  N'ayant avec nous aucune nourriture pour chien, une collecte était organisée tout les soirs pour lui attribuer  une fraction de notre ravitaillement. C'est peut être grâce à elle que nous n'avons eu aucune visite d'ours pendant notre séjour.

Par contre nous en avons raté un de très peu, quelque heures tout au plus. Il se promenait  à 600 m d'altitude sur une calotte glaciaire au nord de Storefjord. Que faisait-il donc la   ?

 

Sur les 20 jours de notre expédition les températures ont toujours été très agréables : -10° à -25° la nuit, -5° à -10°  le jour avec un ciel bleu sans nuage pendant plus d'un semaine. Nous avons subit en tout et pour tout à peine trois jours d'arrêt pour cause de chute de neige ou de fort vent. Dans les fonds des fjords et sur les glaciers la neige était dure et parfaite pour la progression et sur les pentes elle était très fréquemment poudreuse et idéale pour les descentes. 

 

Hurry Fjord et Klitdal sont toujours aussi bien ventés et propices à quelques belles séances de voiles de traction. 

 

En bref c'est une région à recommander....et ça commence a se savoir vu le nombre d'expéditions rencontrées à l'aéroport. Cependant la plupart  ne sont équipées que de skis nordiques, ce qui est dommage vu le relief..

 



Cliquer sur l'image pour voir les diapos --->